Zone membre
Reconstitution médiévale Spectacles

Qu'est-ce qu'une Mesnie?

Le terme mesnie était utilisé au Moyen-Âge. Peu utilisé depuis cette époque, une mesnie peut se définir comme une maisonnée, une famille. Elle désigne des gens qui vivent ensemble, qu'ils soient ou non du même sang.

L'AMQ se divise en plusieurs mesnies regroupant des gens des quatre coins de l'Europe médiévale ainsi que le Royaume de Jérusalem. Le tout dans différentes époques du Moyen-Âge.

L’Angleterre

Chef de mesnie

Lord William Perr
Jouteur / Maître d’armes / Dragon

Époque : XVe siècle

Parmi les valeureux chevaliers de l’Angleterre, Lord William Perr se démarque par sa détermination à mener à bien tous ses projets aussi grandioses soit-ils. Combattant de premier ordre, il ne connaît pas la peur pour affronter ses ennemis. Honnête et courtois, cela n’a d’égal que sa franchise et ses valeurs chevaleresques.

D’ailleurs, il n’est pas surprenant de constater que ses gens de sa mesnie s’approchent de ces mêmes valeurs et qu’il faut dire que la mesnie d’Angleterre brille par ses multiples talents. Qu’ils soient à la cuisine jouant de la cuillère, dans la forge martelant l’acier ou jouant avec le feu, les membres de cette mesnie feront toujours de leur mieux pour arriver à leur fin, celle de vous divertir.

Signe distinctif

De grands combattants, du monde droit, de bons cuisiniers.

Compétences

Joute, maître d’armes, cracheur de feu, archer.

Armoiries

De gueules à une bande dentelée or et loup.

La Bourgogne

Chef de mesnie

Sire Alexandre de Saint-Georges, Duc de Bourgogne
Jouteur / Maître d’armes / Maître Dragon

Époque : XVe siècle

Sire Alexandre de Saint-Georges, grand Duc de Bourgogne, possède plus de 14 ans d’expérience dans la reconstitution historique. Il apporte avec lui une distinction qui fait que cette mesnie est fort différente des autres.

Bien sûr qu’il est homme de lettres mais il est en premier lieu un homme d’armes, étant l’un des maîtres d’armes de l’Association. Donc, bien sûr, cette mesnie se démarque par sa démarche à se dépasser dans le combat de tout genre et aussi par l’envie de se surpasser.

Sire Alexandre personnifie l’époque des grandes armures soit le XVe siècle avec tout le panache de cette époque soit : équipe équestre, armures étincelantes ainsi que de grands banquets.

Que vous soyez bourgeois, futur grand chevalier ou dans le désir de vous dépasser, nous sommes la mesnie pour vous et les vôtres.

Compétences

Joute, maître d’armes, maître feu, archer.

Armoiries

Écartelé aux 1 et 4 d’azur semé de fleurs de lys d’or à la bande componée d’argent et de gueules ; aux 2 et 3 bandé d’or et d’azur de six pièces, à la bordure de gueules.

La France

Chef de mesnie

Sire Jean de Chinon

Époque : XVe siècle

La mesnie de France se veut être des membres de l’Association médiévale de Québec qui ont à cœur l’histoire. Les membres qui font partie de la mesnie de France font preuve d’effort pour démontrer la vie quotidienne des habitants de la France au XVe siècle. Les habits des membres de la mesnie reflètent leurs fonctions, métier et rang social.

La mesnie de France a comme responsable le Chevalier Sire Jean de Chinon. Le responsable de la mesnie est là pour informer les membres de sa mesnie et de voir à leurs besoins. Sire Jean de Chinon se fait un devoir de répondre aux questions des membres et communique les informations relatives aux activités de l’Association médiévale de Québec. La mesnie de France est très impliqué dans la reconstitution d’évènements à volet historique tel que la Guerre de Cent Ans. Par exemple, en 2008, nous avons participé à la reconstitution de la bataille d’Azincourt, bataille qui s’est déroulé le 25 octobre de l’année 1415. De plus, en 2009, nous avons fait une marche de deux jours en forêt sans aucun apport d’articles de la vie moderne.

Que vous soyez charpentier ou soldat, riche ou pauvre et que l’histoire de la vie au XVe siècle vous passionne, la mesnie de France est pour vous.

Armoiries

D’azur à trois fleurs de lys d’or.

La Normandie

Chef de mesnie

Jarl einar Asgeirsen, Comte Galeran le Normand

Époque : 911-1066 (Xe au XI siècle)

Siégeant au «Thing», conseil viking tenu par le clan, les derniers vikings et les normands du «Clan des derniers enfants d’Odin» sont reconnu pour tenir l’auberge de main de maître. Aucune chope ni panse n’y est vide et chacun y trouve toujours bonne compagnie. C’est aussi parmi ses membres que l’on retrouve les meilleurs tueurs de dragons.

Signe distinctif

Bons buveurs, de grands parleurs, toujours prêts pour la fête.

Armoiries

Échiqueté d’or et de gueules.

La Maison d'Ibelin

Chef de mesnie

Sire Balian (le jeune), Seigneur d’Ibelin

Époque : 1134-1193 (XIIe siècle)

Seigneur d’Ibelin et de Rama, héritage qui vient de son père, Sire Balian dit le vieux car il est le 3e du nom, et Seigneur de Naplouse par son mariage avec Dame Marie Comnène, veuve du Roi Amaury 1er (Roi de Jérusalem), Sire Balian est un noble très influent du Royaume de Jérusalem et un des principaux barons.

Pour lui, c’est «le Royaume de la conscience» car c’est le Chevalier d’honneur par excellence; courageux, courtois et fier. Cela n’a d’égal que sa loyauté et son dévouement.

Il va sans dire que le XIIe siècle est le siècle d’or de la chevalerie. Le serment de chevalerie en est sa ligne de conduite.

Ses couleurs sont rouge et or, symbole de courage et d’ardeur.

Les gens qui composent sa mesnie sont des gens de qualité et l’invitation à se joindre à lui vous est toujours offerte.

Signe distinctif

La croix à branches égales qui orne ses vêtements ainsi que ceux de sa mesnie est un signe distinctif de ses qualités de cœur.

Armoiries

D’or à la croix pattée de gueules.